200_km_%c3%a0_la_ronde

Fini la tomate d'Espagne, le jus d'orange de Floride et le beurre de Normandie: cinq familles de la région toulousaine deviennent locavores le temps du feuilleton documentaire "200 km à la ronde", diffusé jeudi à 20h35 sur France 5.
Pendant trente jours, parents et enfants devront manger local, c'est-à-dire se nourrir exclusivement d'aliments produits dans un rayon de 200 kilomètres autour de chez eux.
Objectif de l'expérience: réduire le bilan carbone de leur alimentation et aider les petits producteurs des environs. Car, selon l'émission, nos aliments font en moyenne 2.500 kilomètres pour arriver dans notre assiette. Chaque repas émettrait autant de gaz à effet de serre que deux litres d'essence.
"L'intérêt de cette série est de susciter une prise de conscience. Ce que nous mangeons a un impact sur nous, sur la planète. On réalise que, avec un peu d'efforts, on peut changer les habitudes", explique la présentatrice de l'émission, Eglantine Emeyé, sur le site de France 5.
Une fois la quasi-totalité des réfrigérateurs et placards vidés des aliments bannis, débute pour ces familles le long apprentissage du locavorisme. Les premiers pas sont laborieux, surtout pour les enfants privés de sucre, de sodas et de chocolat.
Adaptée d'un programme canadien, "200 km à la ronde" combine téléréalité écolo et ingrédients puisés dans des émissions télé valorisant le "bien-manger", à l'image d'un "Dîner presque parfait".
Au fil des épisodes - parfois longs -, les sympathiques cobayes redécouvrent le cycle des saisons et le plaisir de cuisiner en famille.
Chacun noue aussi des relations avec l'éleveur du coin. "Cela a été un plaisir pour tout le monde de redécouvrir l'échange humain et une autre façon de faire ses courses. Ce n'est plus le supermarché, mais le petit producteur chez qui on va chercher le fromage...", souligne la présentatrice, elle-même devenue locavore pour l'émission.
Manger 100% local, c'est aussi trouver des techniques et astuces pour satisfaire ses péchés mignons. Pas de café, que cela ne tienne, de l'orge torréfié mélangé à des racines de pissenlit feront l'affaire.
Outre les bienfaits pour la santé, le porte-monnaie y trouve aussi son compte puisque les aliments de proximité consommés sont souvent moins chers que ceux achetés au supermarché.
Revoir l'émission dans 7 jours >>>http://playtv.fr/programme-tv/324931/200-km-a-la-ronde/
Site de France 5 ci-dessous...

En quoi est-ce responsable ?

  • J-economise-l-energie J'économise l'énergie
  • Je-reduis-mes-emissions-de-ges Je réduis mes émissions de GES
  • J-achete-responsable-durable J'achète responsable / durable
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
5

Aidez à construire la réputation de Frederic wetzel en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

Bonjour Frédéric, en regardant l'émission hier soir, j'avais la même idée que toi de publier un article sur ce documentaire.
A NOTER : 6 épisodes au total.

2012-06-15 17:35:46 UTC
1

Bonjour Mimie! Super cette émission, au moins c'est de la télé-réalité instructive...

2012-06-15 17:42:29 UTC
1

Vu le troisième épisode, c'est toujours aussi sympa !!! La semaine prochaine, je vais faire une expérience et voir en magasin ce que je pourrai acheter en me limitant à 100 km à la ronde...

2012-06-21 19:48:35 UTC
1

Moi aussi, je l'ai vu, j'aime bien le concept de l'émission. J'espère que cela s'étendra aux autres régions de France !
Et quand je vais en magasin, je fais attention aux indices carbone lorsqu'ils sont affichés sur les produits.

2012-06-22 11:45:27 UTC
1

Et voir aussi ce lien sur les commentaires des Internautes à cette série télévisée :
http://documentaires.france...

2012-06-22 11:54:24 UTC
1
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter