Open-uri20120328-3658-1us18p2-0?1332955013

2010 est l'une des années les plus chaudes jamais observées à l'échelle planétaire

article de Notre Planète info

© OMM
Selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), l'année 2010 est l'une des années les plus chaudes jamais observées, avec 2005 et 1998. En effet, les données recueillies par l'OMM ne montrent aucune différence statistiquement significative entre les températures moyennes à l'échelle du globe relevées durant ces trois années.

En 2010, la température moyenne à l'échelle du globe s'est révélée supérieure de 0,53 °C à la moyenne pour la période 1961-1990. Cette valeur est supérieure de 0,01 °C et de 0,03 °C à la température nominale en 2005 et 1998, respectivement. L'écart entre les valeurs relatives à ces trois années est inférieur à la marge d'incertitude (± 0,09 °C ou ± 0,16 °F) pour la comparaison des données.

Ces statistiques sont fondées sur les jeux de données tenus à jour par l'Unité de recherche sur le climat et le Centre Hadley du Met Office du Royaume-Uni, le Centre national de données climatologiques des États-Unis (NCDC) et l'Administration américaine pour l'aéronautique et l'espace (NASA).

En décembre 2010, l'étendue des glaces de mer dans l'Arctique a été la plus faible jamais enregistrée, avec une superficie moyenne mensuelle de 12 millions de kilomètres carrés, soit 1,35 million de kilomètres carrés de moins que la moyenne en décembre pour la période 1979-2000. Cela fait suite à la troisième étendue minimale des glaces la plus faible enregistrée en septembre.

SUITE DE CET ARTICLE

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
2

Aidez à construire la réputation de Frederic wetzel en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter