Cannabis-medical-legal-en-france-11-juillet-2019

Souffrant d’un stéréotype qui lui colle à la peau, le cannabis a longtemps été pointé du doigt comme source de délinquance. Cette plante désignée scientifiquement par l’appellation Cannabis Sativa a pourtant été utilisée depuis l’Antiquité dans le milieu médical pour traiter des patients. Certaines anesthésies étaient également conçues à base de cannabis à cette époque. Bien que les propriétés thérapeutiques de cette plante aient été vérifiées bien avant notre ère, son utilisation dans le milieu médical est encore un débat controversé de nos jours. On constate cependant une avancée significative à ce sujet car des voix s’élèvent davantage pour prôner une autorisation du cannabis thérapeutique. Les dernières en date concernent celles de plusieurs personnalités politiques ayant clamant haut et fort leurs faveurs envers une légalisation encadrée de cette plante aux milles et unes vertu.

Un message fort de sens à l’encontre des dirigeants Français

Députés, économistes et professionnels de la santé se sont donnés le mot pour signer une tribune publiée par l’Obs le 19 Juin dernier. Leur message est clair est sans appel : continuer à interdire catégoriquement le cannabis sur le sol Français ne relève que de l'hypocrisie. Car, avec des chiffres à l’appui (https://www.ofdt.fr/publications/collections/periodiques/drogues-chiffres-cles/7eme-edition-2017/), le magazine atteste que 50% des Français a déjà consommé du cannabis au moins une fois tandis qu’onze pour cent des adultes en consommeraient régulièrement. Il en résulte près de 130 000 interpellations annuelles à cause de la consommation de ce produit. Les signataires de cette tribune considèrent ce nombre colossal d’interpellations comme un engorgement des services qui sont chargés de les traiter. Effectivement, un encadrement de la circulation et de l’usage de cette plante, que ce soit à visée médicale ou à titre récréatif permettrait aux services de police et aux juges de se concentrer sur des faits qui méritent toute leur attention.

Le gouvernement ouvert à une autorisation de l’usage du cannabis à visée médicale

Face à un tel lobbying, Sibeth Ndiye : la porte-parole du gouvernement s’est prononcée sur le sujet lorsqu’elle a été approchée par la presse. Elle affirme que le gouvernement envisagerait de donner son feu vert quant à l’utilisation du cannabis thérapeutique en France, et que les dérivés du cannabis sont déjà autorisés depuis des années (https://www.naturicious.com/fr/cbd-101/). Bien que cet avis puisse être justifié par la présence de dizaine de milliers de patients Français pouvant éventuellement bénéficier d’un traitement à base de cannabis thérapeutique, il est évident que les grands noms figurant parmi les signataires de cette tribune y ont largement contribué. En effet, le groupe de 70 personnes compte parmi eux le député Européen et militant écologiste Yannick Jadot. Des élus y ont également apporté leurs soutiens. Il s’agit en l’occurrence de trois députés de gauche membre du parti politique La République est en Marche. Outre les personnalités politiques parmi lesquels on retrouve aussi des anciens membres du gouvernement, les signataires comptent également des intellectuels parmi eux. En font partie des psychiatres, addictologues mais également Patrick Aeberhand : ancien Président de Médecins du Monde. Suite à cette déclaration de son porte-parole, tous les regards sont actuellement rivés vers le gouvernement en place pour attendre la suite qu’il donnera à cette requête.

En quoi est-ce responsable ?

  • J-ameliore-le-quotidien J'améliore le quotidien
  • Je-respecte-les-libertes-individuelles Je respecte les libertés individuelles
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
3

Aidez à construire la réputation de Sante100 en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
cannabis sativa
, cannabis
, canna