Graham

et si on faisait comme Graham ?

Depuis des années, Graham mène un travail de sensibilisation auprès des parents, des cuisiniers et des décideurs pour les convaincre de remplacer les produits surgelés servis à la cantine scolaire par des produits frais locaux. Il a crée "Agri-court", une structure de distribution composée de producteurs locaux et de consommateurs qui permet cet approvisionnement.

Graham a aussi mis en place des ateliers d'éducation au goût. Les enfants sont alors en mesure d'apprécier la qualité des plats proposés et prennent le temps de les savourer. Ils sont également sensibilisés à la question du gaspillage alimentaire.

Résultats :

La cantine est devenue un restaurant scolaire où l'on soigne la présentation des plats et où l'on explique aux enfants d'où viennent les aliments et comment ils ont été préparés.
L'équipe de cuisine passe plus de temps à préparer les repas mais le fait avec plaisir car son travail est maintenant reconnu et valorisé.
Moins de viande est servie au repas
Les familles se mettent à acheter local, à cuisiner davantage, à prendre plus de temps pour les repas et à être plus attentif à ce qu'elles jettent

Nous aurons peut-être du mal à admettre qu'un anglais apprenne à des français à mieux se nourrir mais c'est pourtant ce qui s'est passé dans ce village de la Drôme et nous ne pouvons que nous en réjouir !

En quoi est-ce responsable ?

  • J-ameliore-le-quotidien J'améliore le quotidien
  • J-achete-responsable-durable J'achète responsable / durable
  • Je-respecte-la-biodiversite Je respecte la biodiversité
5

Aidez à construire la réputation de On passe à l'acte ! en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
bio cantine
, local
, bio
, cantine