Infographie_-_le_guide_du_campeur

Le camping séduit en France et les chiffres du marché impressionnent. Avec 8 500 établissements enregistrés sur le territoire (premier parc en Europe et le deuxième dans le monde après les États-Unis), plus de 112 millions de nuitées en 2016 et un chiffre d’affaire aux alentours de 2,5 milliard d’euros, le secteur de l'hôtellerie en plein air a le vent en poupe et ne connaît pas la crise. Selon une étude de l’INSEE, les campings en France ont vu leur fréquentation bondir de 7.5% entre 2010 et 2016.

Chaque année, les Français sont plus de 6 millions à passer la nuit sous la tente, que ce soit en complexes privés ou dans la nature. Ce succès ne doit rien au hasard. Les hébergements ont depuis plusieurs décennies appris à se renouveler en proposant des offres diversifiées et adaptées à un panel de clients très large.

Une offre qui a toujours su s’adapter à la demande


Si la pratique touristique du camping est apparue après la mise en place des premiers congés payés (1936 en France), c’est surtout pendant la deuxième moitié des Trente Glorieuses que ce mode de vacances s’est démocratisé. Les Français, à partir de 1960, disposent de temps et d’un revenu qui leur permet de partir en voyage. Pour répondre à une demande toujours plus grande, le parc français de campings privés explose dans les années 1960 et 1970 : c’est le début du camping de masse.

De nos jours, on peut croiser toutes les classes sociales dans ces établissements, du chef d’entreprise aisé aux étudiants fauchés : 39% des clients sont des employés et ouvriers, et plus de 29% sont des cadres. Les services proposés par les hôtels en plein air ont su évoluer pour répondre à une clientèle toujours plus exigeante. Ainsi, nombreux sont les campings proposant piscine, discothèque, crèche et même accrobranche pour certains !

Loin de l’imagerie populaire et kitsch associée à ce mode de vie, une nouvelle tendance se développe depuis quelques années en France : le glamping. Contraction des mots “glamour” et “camping”, le glamping est une version alternative et relativement luxueuse du camping. Ce concept permet aux établissements d’attirer des clients plus fortunés souhaitant sortir des sentiers battus, tout en profitant du confort d’un hôtel.

Le développement de l'écotourisme


Les premiers écrits sur la pratique du camping datent de la fin du XIXème siècle. Déjà à l’époque, la motivation première des voyageurs est de fuir la pollution des grandes villes. Si les zones urbaines ne sont plus aussi insalubres qu’avant, l’envie de se retrouver dans un environnement préservé, en harmonie avec la nature est toujours très forte chez les Français.

On assiste ces dernières années au développement d’un nouveau tourisme face à une clientèle plus aisée à la recherche d’expériences authentiques et atypiques. Dormir dans une yourte mongole, dans une cabane perchée dans les arbres ou encore dans un tipi, les offres sont aussi variées qu’originales et s’accordent à respecter la nature et l’environnement, un critère très important pour ces néo campeurs.

Certains établissements vont même plus loin dans leur proximité avec la nature. Entre un séjour à la ferme, des campements d’une semaine pour apprendre la permaculture ou le stage de survie dans la nature, là encore il y en a pour tous les goûts.

La dernière tendance, le camping collaboratif


La consommation collaborative s’invite aujourd’hui dans toutes les industries de services. Pour effectuer un trajet, réserver une voiture ou une chambre chez l’habitant, des entreprises comme Uber ou Airbnb  nous permettent de passer directement par les particuliers. Ce phénomène s’étend également aux hébergements en plein air.

Les campings sont souvent pris d'assaut en été, et face à la hausse des tarifs sur cette période de plus en plus d’amateurs se tournent vers une nouvelle pratique : camper directement chez l’habitant. En plus d’éviter le tourisme de masse, les campeurs bénéficient d’un cadre idéal tout en gardant l’esprit de convivialité propre à ce mode de vie. Le propriétaire du terrain est lui aussi gagnant et peut arrondir ses fins de mois. Des sites comme Gamping, Campe dans mon jardin, ou encore Cohébergement promettent ainsi aux utilisateurs des milliers de places pour leur camping-car ou leur tente.

Que vous soyez dans un établissement classé, chez l’habitant ou en montagne, dormir sous la tente reste une expérience unique et conviviale. Afin de permettre à chacun de profiter au maximum de cette aventure, le site ShopAlike a réalisé un guide de conseils et astuces qui vous apprendra à cuisiner, à monter votre tente et même à repousser les nuisibles de manières écologiques et naturelles.

En quoi est-ce responsable ?

  • J-economise-l-energie J'économise l'énergie
  • Je-consomme-moins-d-eau Je consomme moins d'eau
  • Je-reduis-mes-dechets Je réduis mes déchets
  • Je-respecte-la-biodiversite Je respecte la biodiversité
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
4

Aidez à construire la réputation de Xavierfd42 en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
camping
, tourisme
, ecologie
, environnement
, écologie