Ecohacker-yvelines

Les averses ne les ont pas découragés, même s’ils auraient plutôt eu besoin de soleil. Vêtus de lunettes de chantier, de casque antibruit et de salopette bleue de travail, Joscha Winzer et Leonie Gildein scient et rabotent les dernières pièces d’aluminium avant de débuter l’assemblage de leur prototype. Nom de code : Sunzilla, des boîtes qui, ouvertes, forment une installation de neuf panneaux solaires d’une capacité de 540 watts. « Ce module photovoltaïque portable, c’est comme un meuble Ikea : il faut juste le déplier, te brancher dessus et ça fonctionne, avance Vivien Barnier, franco-allemand de 27 ans, à l’origine du projet avec ses quatre amis ingénieurs à Berlin. Notre objectif est de remplacer les groupes électrogènes au diesel, polluants et bruyants, tant dans les festivals européens que dans les pays en développement. »

Ce prototype fait partie des douze projets sélectionnés par un « camp d’innovation » baptisé POC21 (« proof of concept » en anglais, preuve de faisabilité), un acronyme choisi en écho à la COP21, la conférence de l’ONU sur le climat qui se tiendra à Paris en décembre. Rassemblées pendant cinq semaines, dans le château de Millemont (Yvelines), à 50 km de la capitale, une centaine de personnes, des ingénieurs, designers et créatifs autodidactes de douze nationalités, inventent des solutions concrètes pour la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/paris-climat-2015/article/2015/09/16/des-eco-hackeurs-au-service-du-climat_4758832_4527432.html#QuZxTIxvr2gyc8OK.99

En quoi est-ce responsable ?

  • J-ameliore-le-quotidien J'améliore le quotidien
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage

Millemont France

3

Aidez à construire la réputation de Greenpower en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
innovation
, yvelines
, eco-hackeurs
, poc 21
, inventions