Open-uri20120328-4688-1scsld5-0?1332957132

Aujourd’hui, seule 17 % de  l’électricité consommée dans l’Hexagone provient d’énergies renouvelables. Mais les solutions alternatives existent, et les particuliers sont de plus en plus nombreux à en profiter, notamment grâce aux aides publiques. Le point sur l’énergie solaire, le petit éolien et la géothermie.

L’énergie solaire

175 mégawatts (MW) sont produits en France grâce à l’énergie solaire. Bien, mais l’Allemagne fait nettement mieux avec une production qui dépasse les 5000 MW. Outre-Rhin, 4 % des foyers ont recours au solaire. En France, la filière a reçu un sérieux coup de pouce à l'été 2006, avec la décision du gouvernement de majorer le tarif de rachat de l'électricité solaire, celui-ci étant passé de 15 à 30 centimes d'euro par kWh. Trois ans plus tard, le prix auquel EDF rachète l’électricité aux ménages est passé de 57 centimes le kWh à 60 centimes dans la loi de finance et écologie 2009. Une mesure qui devrait profiter à cette énergie propre et inépuisable.

Deux types d’énergie solaire sont pour l’instant disponibles pour les particuliers : les panneaux solaires photovoltaïques et les panneaux solaires thermiques. Les premiers produisent de l’électricité à partir de la lumière du soleil, grâce à des cellules assemblées en modules. Les seconds transforment le rayonnement du soleil en chaleur grâce à des capteurs thermiques qui chauffent l’eau domestique. Ils produisent entre 40 et 70 % de la production d'eau chaude sanitaire. Pour un coût de 8 000 euros, une installation de 10 m2 produira 1 000 kWh, soit un tiers de l’énergie moyenne consommée par une maison (hors électricité pour l'eau chaude sanitaire et chauffage). Les deux types d’installation sont rentabilisés dans un délai de 5 à 10 ans, notamment grâce à un crédit d'impôt de 50%.

Résultat : 800 raccordements d'installations solaires au réseau EDF sont réalisés chaque mois, soit une hausse de 30 à 40 % sur un an. Evidemment, ces installations se font principalement dans le sud de la France, ou les panneaux solaires produisent en moyenne 30 à 40% fois plus d’électricité qu’une installation identique implantée dans le Nord (voir carte des gisements solaires français).

 

 

 

 

 

Le petit éolien

En France, l’énergie éolienne est le mode de production alternative d’électricité le plus développé. Actuellement, 3 000 MW proviennent de l’énergie du vent, ce qui représente l’énergie nécessaire pour un peu moins d’un million de foyers. Et d’après les projections de l'Etat, on pourrait s'appuyer sur une puissance installée de 17 000 MW à l'horizon 2015, puis 25 000 MW en 2020, soit 10 % de la consommation française. Même constat en Europe où l’éolien représente environ 40% des nouvelles installations destinées à la production d’électricité. Mais là aussi, l’Allemagne devance ses voisins : une éolienne sur quatre installée dans le monde l’est outre-Rhin.

Une éolienne produit annuellement entre 2 et 3 millions de kilowattheures, ce qui équivaut à la consommation électrique annuelle de 500 à 800 foyers européens. Elle évite ainsi un rejet annuel de 2000 tonnes de dioxyde de carbone émis par les centrales au charbon. Et le bruit, longtemps cité par ses détracteurs, a été considérablement réduit grâce aux progrès technologiques. Ainsi, les générateurs à deux vitesses et les hélices à rotation lente ont éliminé le problème du bruit à petite vitesse. A une distance de 200 mètres, le son du frottement des pales est généralement complètement couvert par le bruit du vent dans les feuilles, les arbres ou dans les arbustes.

En ce qui concerne le petit éolien, la pratique reste encore largement méconnue. Il existe en effet des éoliennes de taille limitée, dites "personnelles" pour particuliers ou entreprises allant du petit modèle de 12 V à un modèle plus imposant pouvant alimenter une ou plusieurs habitations. Question avantages fiscaux, le bénéfice est le même que pour les panneaux solaires : un crédit d’impôt à hauteur de 50% du matériel installé. Quant à la rentabilité de l’investissement, comptez entre 15 000 et 20 000 euros tout de même pour un dispositif qui produira entre 30 et 50 % de la production d’électricité d’un foyer de quatre personnes, soit environ 5 000 kWh.

Forcément, l’ensemble de l’installation nécessite de la place. Mais plusieurs tailles d’éoliennes sont disponibles. Le plus petit mât atteint les dix mètres de hauteur, et les plus petites pales disponibles mesurent deux mètres de diamètre. Mais si elles sont plus "discrètes", ces petites éoliennes produisent forcément moins que les grands modèles. Elles sont livrées en kit à assembler avec un montage du mât par haubans ou autoporteur. Par ailleurs, les conditions d’installations doivent être optimisées : site dégagé, et vents réguliers et suffisamment forts, c'est-à-dire soufflant au minimum à 4,5m/s (voir carte des vents en France). À noter qu’au-delà de 12 m un permis de construire est obligatoire alors qu'une "simple" déclaration de travaux suffit en deçà de ce seuil.

Et si l’idée venait à un Parisien d’installer une éolienne sur le toit de son immeuble, il faut savoir son fonctionnement génère des vibrations importantes. C’est d’avantage sur les constructions neuves qu’une éolienne trouvera sa place, à condition que son intégration soit calculée par un architecte dès la conception du bâtiment.

 

 

 

 La géothermie

La géothermie est la récupération de la chaleur dans le sol à des fins de chauffage domestique. Elle permet d’économiser jusqu’à 75% de la facture de chauffage sur un an. L'année dernière, 150 000 pompes à chaleur ont été vendues dans toute la France, soit 120 % d’augmentation par rapport à l'année dernière. Un succès indéniable alors que le gouvernement en attendait 100 000 dans ses perspectives les plus optimistes.
Il existe deux types de pompes à chaleur : les pompes à chaleur géothermiques (sol, eau des nappes phréatiques) et les pompes à chaleur aérothermiques (air). Ce sont ces dernières qui se sont le mieux vendues l’année dernière avec 130 000 achetés. Mais les pompes à chaleurs connaissent également un engouement puisqu'il s'en est vendu 20 000 en 2008, soit une hausse de 3,3% par rapport à 2007.

Côté finance, un équipement coûte 15 000 euros en moyenne. Mais ce système de chauffage écologique permet de faire de réelles économies puisqu'on estime qu'un appareil comme celui-ci est rentabilisé en moins de 5 ans grâce au crédit d'impôt (40%). Attention toutefois : depuis le premier janvier 2009, les pompes à chaleur aérothermiques ne bénéficient pas du crédit d'impôt de 40%. Et le gouvernement pourrait être encore moins généreux l’année prochaine : en 2010, le crédit d'impôt pour les pompes à chaleur géothermiques baissera de 40 à 25 % sauf pour des installations sur des logements anciens (achèvement avant 1977) récemment acquis (travaux dans les 2 ans suivant l'acquisition).

L’essor de la géothermie en France ne devrait pas décliner pour autant, l’affaire étant encore largement rentable pour les particuliers sur plusieurs années, même sans crédit d’impôt. Au niveau mondial, la géothermie devrait même doubler d’ici 2020.


écofaubourgs
Vincent GIRARD

Pour en savoir plus

Carte des éoliennes en Europe

Pour en savoir plus sur le photovoltaïque en France

Les labels qualités du solaire

Plus en savoir plus sur la géothermie en France

Réflexion sur l’efficacité des taxes énergétiques

La nouvelle fiscalité en matière d’environnement

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-reduis-ma-facture Je réduis ma facture
  • J-economise-l-energie J'économise l'énergie
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
5

Aidez à construire la réputation de Ecofaubourgs en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

merci pour cet article trés intéressant et trés complet. Les éoliennes: quelle horreur! J'ai pris hier la A 20 et des 10 aines d'éoliennes sont installées et griffent la beauce de leurs pales et mats d'une hauteur inadmissible. La paysage est foutu! c'est totalement nul! Des installations pour le développement durable? On se moque du monde! C'est pour l'argent qui est distribué aux agriculteurs les + riches!
Les éoliennes ? Je suis totalement contre! On en trouve aussi au sud de la France au bord de l'autoroute qui va de Carcassonne vers l'est. C'est un véritable scandale!

2009-07-20 20:17:54 UTC
0
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter