Default_publication_picture_show

Nous utilisons régulièrement des allumettes ou des briquets pour faire toutes sortes de choses : allumer une bougie, une cigarette, de l’encens ou encore une gazinière. D’ailleurs, il y a fort à parier que vous ayez chez vous au moins l’un des deux, même si personne ne fume dans votre famille. Ce sont des objets indispensables que l’on achète systématiquement « au cas où » ou par nécessité.

Vous privilégiez sûrement l’un ou l’autre, par pure préférence lors de l’utilisation : le briquet se transporte facilement et marche à tous les coups, tandis qu’il peut être nécessaire d’utiliser 2 allumettes pour parvenir à allumer une simple bougie. Alors lequel des deux est le plus économique et le plus respectueux de l’environnement ?

Ce choix n’a rien d’évident car les deux ont un vrai impact sur l’environnement : le briquet, par exemple, est très polluant concernant sa fabrication et lors de sa fin de vie. Les petits composants qui le constituent sont en effet impossibles à démanteler correctement pour les recycler. D’autant que beaucoup sont jetés alors qu’ils ont été à peine utilisés : en cas de panne par exemple, tout simplement car ce briquet jetable n’a coûté que 1 ou 2 euros et qu’il est plus « simple » de s’en procurer un nouveau. On considère qu’un briquet jetable pollue à peu près trente fois plus qu’une simple boite d’allumettes.

Du côté des allumettes, c’est au moment de l’allumage qu’elle pollue le plus (2,5 fois plus que les briquets) en raison des composants qui constituent son extrémité et de la partie de la boite sur laquelle il faut la gratter. D’ailleurs, si vous souhaitez privilégiez l’utilisation des allumettes, il est conseillé de vérifier les produits qui ont été utilisés pour leur fabrication.

Quelles solutions peut-on alors adopter ? Tout d’abord, et cela peut paraître évident, si vous avez une préférence pour le briquet jetable, pensez simplement à l’utiliser jusqu’au bout ou à opter pour des modèles qui offrent le plus grand nombre d’allumages possibles. Même si cela sera légèrement plus cher à l’achat.

Ensuite, vous pouvez également opter pour un modèle que l’on peut alimenter en essence ou en gaz. Certes ces briquets vont coûter plus de 30 euros et atteindre parfois des sommes folles si l’on se tourne vers des modèles de luxe, mais ils pourront vous servir quasiment à vie. Et c’est aussi une occasion de posséder un bel objet que l’on peut transmettre à ses enfants plus tard si on en prend soin. De la même façon, il existe aujourd’hui des briquets avec une batterie que l’on recharge. Pas d’essence ou de gaz, simplement de l’électricité. Sa production sera plus polluante à cause des composants de la batterie, mais sa durée de vie bien plus longue et son impact sur l’environnement plus faible à chaque allumage.

Si vous avez le courage d’emporter partout avec vous une petite boite d’allumettes, sachez que cela constitue l’une des meilleures solutions pour faire attention à l’environnement. En revanche, prenez suffisamment de précautions afin de n’utiliser qu’une seule allumette pour chaque allumage.

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-reduis-mes-emissions-de-ges Je réduis mes émissions de GES
  • Je-reduis-mes-dechets Je réduis mes déchets
5

Aidez à construire la réputation de Mieuxensemble en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

Pour les activités outdoor, il y a le briquet solaire...

2019-04-01 11:38:17 UTC
0

Voir sur ce lien :
https://www.idcook.com/coll...

2019-04-01 11:44:21 UTC
0

effectivement c'est une alternative intéressante, notamment pour ceux qui souhaitent avoir un briquet dans le sac pour les randonnées en montagne par exemple

2019-04-02 08:42:31 UTC
0
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter