Jardin_eco

Jardiniers émérites ou nouveaux venus sur le terrain du terreau, vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir développer une façon de jardiner écologique et responsable. On vous dit ici de quoi vous avez besoin (à part votre bonne volonté), pour ne plus vous planter quand vous jardinez écolo.

Des recettes simples

C’est l’avantage du jardin bio. Il ne requiert qu’une seule chose : beaucoup de simplicité. Et de sens de l’observation. Choisissez des végétaux adaptés à votre sol et qui nécessitent un entretien minimal.

Délaissez les plantes exotiques pour les espèces locales et endémiques. Limitez au maximum les interventions chimiques, en premier lieu les désherbants et les pesticides. Revenez à l’arrachage mécanique à l’aide d’une binette, d’une serpette ou de tout autre outil à votre convenance mais toujours manuel. Pour de petites surfaces, vous pouvez aussi désherber à l’eau bouillante.

Pour les plus grandes, préférez placer un léger feutre géotextile sur la zone à traiter et ce, pendant plusieurs semaines. Fabriquez vous-même votre propre compost, utilisez-le pour enrichir votre sol en matières organiques et surtout ne nettoyer pas trop votre jardin.

En particulier en automne. Laissez les débris végétaux devenir des abris pour la faune environnante et se décomposer à leur rythme.

Votre jardin devient un abri


Une partie de votre jardin doit même rester en friche pour permettre le retour de quelques espèces animales : insectes, oiseaux, mammifères ou batraciens qui vous seront d’une grande aide contre les nuisibles et autres ravageurs. De même, n’hésitez pas à multiplier les habitats possibles en entassant votre bois, idéal pour certains petits animaux l’hiver, ou en élevant des murets de pierres qui serviront d’hébergement à tout un écosystème bénéfique pour votre jardin.

Préférez des outils manuels, non électriques et non-motorisés que vous conserverez dans votre abri de jardin comme sur ce site https://www.chaletdejardin.fr/abris-de-jardin/.

Celui doit bien sûr être en bois, matériau hautement écologique si tant est qu’il provienne de forêts à gestion durable. Sa menuiserie doit également se prévaloir d’une approche écologique grâce à des modes de fabrication à l’empreinte environnementale neutre, ainsi qu’à des traitements non-polluants.

Bien aménagé, votre abri de jardin peut aussi devenir un habitat, lieu d’observation et d’immersion grâce auquel vous apprendrez à mieux connaître vos essences, vos cultures, la biodiversité de votre environnement extérieur.

Matériaux et arrosage


Optez toujours pour le recyclage ou la récupération. Vous pouvez réaliser des paillis de végétaux ou d’écorces. S’il est bien conçu, bien paillé et s’il n’est pas sur-nettoyé, votre jardin verra ses besoins en eau diminuer grandement.

Rappelez-vous que l’indispensable du jardin éco-responsable c’est toujours le système de récupération d’eau de pluie. Concernant la distribution de l’eau recueillie, il convient de préférer un arrosage goutte à goutte.

En suivant ces quelques conseils essentiels, votre jardin va évoluer au rythme des saisons et selon l’ordre naturel, pour un résultat respectueux de notre environnement et responsable.

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-reduis-ma-facture Je réduis ma facture
  • Je-reduis-mes-emissions-de-ges Je réduis mes émissions de GES
  • J-ameliore-le-quotidien J'améliore le quotidien
  • Je-respecte-la-biodiversite Je respecte la biodiversité
  • Je-respecte-les-libertes-individuelles Je respecte les libertés individuelles
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
17

Aidez à construire la réputation de Xavierfd42 en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

Merci pour ces conseils !

2018-11-17 08:38:38 UTC
0
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter