Open-uri20120328-3658-12vwomj-0?1332955412


Article de notre planète info

© Michel Lassus
Notre planète devrait s'appeler Mer, plaisantent les géographes, en gardant à l'esprit que l'océan mondial occupe les deux tiers de la surface terrestre. Son " comportement " incontrôlable est l'un des thèmes de la Conférence des Nations Unies sur les problèmes des changements climatiques, qui se tient du 29 novembre au 10 décembre à Cancun, au Mexique. La question principale ressemble au scénario d'un film-catastrophe : quelles villes seront les premières à être submergées si le niveau de l'océan mondial s'élève d'un mètre à la fin du XXIe siècle ?

Saint-Pétersbourg, la péninsule de Iamal, l'Allemagne du Nord, les Pays-Bas, les deltas du Nil et du Gange, prédit Sergueï Dobrolioubov, titulaire de la chaire d'océanologie de la faculté de géographie de l'Université de Moscou. Les régions du globe dont les surfaces terrestres sont très peu élevées entrent également dans une zone dangereuse. Si l'océan mondial montait d'un mètre et demi, pratiquement tout le Bangladesh (selon les calculs, 17 millions de victimes) serait inondé. La Floride et les Maldives se retrouveraient dans une zone à haut risque.


SUITE DE CET ARTICLE

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
8

Aidez à construire la réputation de Frederic wetzel en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter