Open-uri20120328-3658-11cufot-0?1332955589

La phrase à retenir!
Écrit par Roxane Grioche
Jeudi, 09 Décembre 2010 12:43

Jairam Jamesh : Ministre de l'environnement Indien


«C'est une chose d'être ambitieux pour 2050, mais nous serons tous morts !»
Jairam Ramesh, ministre indien de l'Environnement, a jugé «profondément décevante» la proposition de réduction des émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis (- 17 % en 2020, - 83 % en 2050)






Climat: A Cancun, les USA réaffirment qu'ils respecteront leurs engagements

CANCUN (Mexique) - Les Etats-Unis respecteront leurs engagements en matière de réduction d'émissions de gaz à effet de serre (GES), en dépit de la nouvelle donne politique, a répété lundi le secrétaire américain à l'Energie en marge des négociations climat à Cancun.

"Le président Obama a dit que les Etats-Unis réaliseront les objectifs de Copenhague", a assuré Steven Chu dans la cité balnéaire mexicaine, où les négociateurs entamaient la dernière semaine de pourparlers en vue de parvenir à un accord sur la lutte contre le changement climatique.

"Il sent de manière certaine que progresser vers une économie avec une énergie propre concerne notre sécurité énergétique, et notre sécurité financière. Cela concerne notre économie, cela concerne l'avenir de la planète", a-t-il ajouté.

Le président américain Barack Obama a promis l'an dernier à Copenhague que les Etats-Unis, deuxième plus gros émetteur de GES après la Chine, réduiraient d'ici 2020 leurs émissions de 17% par rapport à 2005. Cela correspond à une réduction de 4% par rapport à 1990, base retenue par l'Union européenne qui s'est fixé un objectif de réduction de 20%.

Mais le Congrès américain n'a pas réussi à voter une loi pour lutter contre le réchauffement climatique.

Et le parti républicain, qui a gagné la majorité à la Chambre et réduit l'écart avec les démocrates au Sénat lors des législatives, s'oppose fermement à toute législation, invoquant un coût trop élevé en période de vaches maigres économiques.

Rappelant qu'il jugeait la proposition de 17% "profondément décevante", le ministre indien de l'Environnement Jairam Ramesh a mis en doute la capacité des Etats-Unis à atteindre ce chiffre pourtant peu ambitieux à ses yeux.

"Avec l'absence de perspective pour une législation dans les prochaines années, le maximum qu'on peut obtenir, selon nos estimations, est une réduction de 14% d'ici 2020 par rapport à 2005, ce qui représente une réduction de 0% par rapport à 1990", a-t-il ajouté.

"C'est une chose d'être ambitieux pour 2050, mais nous serons tous morts!", a-t-il lancé avec ironie, faisant référence aux objectifs annoncés par les Etats-Unis de réduire leurs émissions de GES de 83% d'ici 2050, par rapport à 2005.

(©AFP / 07 décembre 2010 02h27)

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage

conférence climat cancun

10

Aidez à construire la réputation de Frederic wetzel en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
cancun
, climat