Imprimer-encre-pollution

Anirudh Sharma, chercheur au Media Lab du MIT, a mis au point un ingénieux système d’aspiration et de filtration grâce auquel il parvient à extraire le noir de carbone de la pollution atmosphérique et à le transformer en encre noire pour imprimante. Il assure qu’avec un peu de développement (sans oublier la vodka et l'huile d'olive), la qualité de cette encre pourrait rivaliser avec celles des produits du commerce.

Dans cette vidéo de démonstration, le chercheur du MIT Anirudh Sharma utilise son système d’extraction pour récupérer du noir de carbone à partie de la suie émise par la combustion d’une bougie. La substance polluante est alors transformée en encre noire grâce à un mélange d’alcool et d’huile d’olive. Le liquide est injecté dans une cartouche classique commandée par un contrôleur Arduino. L’impression se fait avec une finesse de 96 points par pouce.

« L’encre d’impression de couleur noire est l’un des produits les plus consommés dans l’industrie. L’essentiel de la production de cette encre est réalisé en usines avec des procédés chimiques complexes. Des entreprises comme HP ou Canon réalisent 70 % de leurs bénéfices en vendant ces cartouches d’encre avec des marges de 400 % », souligne Anirudh Sharma qui n’évoque pourtant pas de projet commercial pour son invention.

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-reduis-mes-dechets Je réduis mes déchets
  • Je-respecte-la-biodiversite Je respecte la biodiversité
3

Aidez à construire la réputation de Fred en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
pollution
, imprimante
, innovation