Stringio

article de "la maison du 21e Siècle"

Il existe un consensus de plus en plus universel que les excréments humains devraient fertiliser la terre plutôt que polluer l'eau. L'urée présente dans l'urine contient 60 à 80 % de l'azote contenu dans nos déjections. Les algues bleues, ça vous dit quelque chose?



Il a fallu plus de 100 ans avant que l’urinoir sans eau de devienne une solution de rechange acceptée. On peut parier que les pressions environnementales de plus en plus lourdes auxquelles nous sommes soumis pourront favoriser la généralisation des toilettes séparatrices d'urine dans une échéance plus rapprochée.

L’urine humaine, source de problèmes ou ressource ?
Le développement durable et les menaces qui pèsent sur l’eau potable pourraient amener l’industrie sanitaire à produire un nouveau type de toilettes.


par André Dupuis
Un adulte moyen élimine entre 1 et 1,5 litre d'urine par jour. Ce liquide acide, de couleur jaune ambré, est constitué d’environ:
„„93 à 95 % d'eau, contenant environ 50 grammes de matières organiques et inorganiques dissoutes,
„„3 % d'urée,
„„0,01 % d'acide urique.
C'est par l'urine que le sang se débarrasse des matières en excès et par conséquent susceptibles de devenir nuisibles à l'organisme;
c'est aussi par l'urine qu'est éliminée une grande partie de l'eau superflue introduite par les boissons et les aliments. Sa
concentration varie selon l’heure du jour, celle du matin étant la plus concentrée et colorée. Sa composition varie selon plusieurs facteurs, les principaux étant l’alimentation et la médication; l'urée est toutefois la substance qui lui donne ses caractères les plus essentiels. Par les matières azotées qu'elle renferme, l'urine constitue un milieu nutritif favorable au développement des micro-organismes qui contribuent à sa dégradation et, de ce fait, constitue une importante problématique sanitaire.
Si le chasseur qui se soulage en « arrosant » les fourmis qui grimpent le long d’une épinette en plein bois ne pose pas de problème pour la nature, il en va tout autrement lorsque la densité de la population produit suffisamment d’urine pour constituer une menace pour ses réserves d’eau potable. Depuis des siècles, selon qu’un pays soit riche ou pauvre, on a canalisé l’urine dans des égouts avec les autres matières fécales ou on l’a utilisée comme fertilisant. Or, les menaces qui pèsent sur l’eau potable pourraient amener l’industrie sanitaire à combiner les deux.


suite de l'article

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-reduis-mes-dechets Je réduis mes déchets
  • J-achete-responsable-durable J'achète responsable / durable
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
6

Aidez à construire la réputation de Frederic wetzel en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

j'aimerais bien pouvoir lire la suite de l'article !

2010-09-07 14:33:15 UTC
0

au temps pour moi, je peux la lire, il y a eu un mini bug sur ma page ;)

2010-09-07 14:33:51 UTC
0

Il y a aussi une solution ... boire de l'eau le plus souvent possible et moins consommer de produits non naturels ou des médicaments. Là notre urine sera déjà moins "nocive" ... mais c'est toute une population a ré-éduquer.

2010-09-07 14:41:06 UTC
0

Moi, je bois quasiment que du thé, occasionnellement du jus de fruit...

Par contre, je prends la pilule et ça, ça rend les poissons mâles femelles ! ERF !

2010-09-07 15:14:55 UTC
0

Attention a ton côlon ... ça pourrait l'irriter ... vu que je suis aussi une buveuse de thé ;) mais je suis plus vieille donc l'âge aussi aide à décupler les petits bobos.

2010-09-07 15:46:57 UTC
0

lol... ah bon ? ca fait mal au côlon ? je savais que ça pouvait faire du mal aux dents (mais les miennes sont parfaites, selon ma dentiste lol) et aux reins... Enfin, je ne bois pas du thé infusé pendant 10 minutes, je laisse une minute grand maximum ;)

merci du "tuyau" lol

2010-09-07 15:48:44 UTC
0

Idem pour le temps d'infusion, je suis d'accord avec toi pour le reste :)

2010-09-07 15:52:25 UTC
0
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter