Open-uri20120328-4688-onzcpq-0?1332957104

En Suisse, un système très ingénieux a reçu le WATT D'OR 2010 (une récompense décernée par l'office fédérale de l'énergie en Suisse)
Je vous explique briévement le principe: Le gaz en provenance de Russie ou Norvège est acheminé sous haute pression dans de grosses canalisations, à l'arrivée le gaz est décomprimé pour circuler en basse pression dans les réseaux de nos villes. lors de la décompression, l'énergie est perdue et, ce système qui s'appelle turbo détendeur permet de récupérer l'énergie de cette pression pour en faire de l'électricité et alimenter 1200 foyers de la ville d'Oberbuchsiten toute l'année. Le nouveau roulement magnétique de la turbine, évite les frottements et, a un meilleur rendement, il ne faut plus d'huile pour les roulements, et aucun entretien.

 


 
 «Jusqu’ici, cette énergie se perdait simplement dans la nature, ce qui me dérangeait  profondément», explique le responsable du projet Adrian Glur, de Gasverbund Mittelland 

AG (GVM), l’un des neuf fournisseurs interrégionaux de gaz naturel en Suisse. Pour comprendre pleinement le principe de fonctionnement de cette installation, couronnée du prix «Watt d’Or», il faut visualiser le cheminement du gaz naturel de son lieu d’extraction à nos maisons: après avoir parcouru plusieurs milliers de kilomètres dans un pipeline, sous une forme fortement comprimée, il parvient à des stations de distribution, où des soupapes d’étranglement permettent de relâcher la pression. Dans une station conventionnelle, l’énergie libérée lors de la décompression est perdue. Sans parler de l’énergie nécessaire pour préchauffer le gaz avant sa décompression – en effet, un gaz qui se détend se refroidit et peut faire givrer l’installation.


A Oberbuchsiten, l’installation ne se présente pas tout à fait de la même manière: la décompression se fait en deux étapeset se trouve Oberbuchsiten (SO) s’est équipé d’une centrale énergétique d’un genre particulier, un turbodétenteur, qui récupère l’énergie de décompression du gaz naturel. Avec un très faible dégagement de CO2, l’installation génère le courant nécessaire à 1200 ménages. couplée à une centrale de cogénération au gaz naturel. «Le gaz sous haute pression est détendu dans deux turbines, ce qui permet de récupérer une partie de l’énergie utilisée pour le pressuriser», poursuit Adrian Glur. Quant à la centrale de   cogénération, elle fournit la chaleur nécessaire pour empêcher le givrage des turbines. Longues d’à peine un mètre et demi, mais pesant une tonne cinq, les turbines sont montées directement dans la conduite à l’aide d’une grue mobile. «Installée dans une zone industrielle, à proximité immédiate de l’autoroute, notre structure est compacte et son bruit est à peine perceptible », se félicite-t-il. Pas besoin de lubrifiants Mais le clou de l’installation est sans doute son roulement magnétique, l’une des innovations techniques évoquées au début de l’article. Les roues de la turbine et le rotor tournent sans aucune friction dans leur logement, ce qui présente de nombreux avantages: étant donné qu’on évite toute perte d’énergie due au frottement mécanique, le rendement des turbines est amélioré. L’usure des pièces est quasi nulle et le système ne requiert presqu’aucun entretien. «Il n’y a pas besoin de lubrifiants, un poste coûteux, et le risque environnemental s’en trouve réduit d’autant», complète Adrian Glur. 

Selon les indications de GVM, cette centrale compacte dégage une puissance totale de 711 kilowatts. Le courant produit, de qualité quasi écologique, couvre les besoins de 1200 ménages. «Pour rentabiliser rapidement l'installation, nous prévoyons de commercialiser sa production en tant que courant écologique», anticipe Adrian Glur. Installée il y a sept ans et dégageant une puissance de 3000 kilowatts, la grande centrale d’Arlesheim est pour sa part rentable depuis
longtemps. «La technique est utilisable en de nombreux endroits du pays, estime Adrian Glur. Plutôt que de laisser perdre une précieuse énergie, un grand nombre de ces installations pourrait ainsi contribuer à notre sécurité d’approvisionnement.»

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-reduis-ma-facture Je réduis ma facture
  • J-economise-l-energie J'économise l'énergie
  • Je-reduis-mes-emissions-de-ges Je réduis mes émissions de GES
  • J-achete-responsable-durable J'achète responsable / durable
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
9

Aidez à construire la réputation de Frederic wetzel en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

Très bon aussi, bravo !

2010-04-30 01:30:07 UTC
0
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
turbo detendeur
, electricite verte