Default_publication_picture_show

Entretenir sa maison, la nettoyer de fond en comble, est souvent synonyme de produits chimiques. D’ailleurs, les rayons de nos supermarchés en regorgent. Il en existe des différents pour toutes les utilisations : cuisine, WC, salle de bain, sols… Le problème, c’est qu’ils sont souvent peu écologiques à cause de leur composition. Mais saviez-vous qu’il est possible, pour le ménage aussi, de limiter de façon importante l’utilisation de ces produits tout en restant efficace ? Petit tour d’horizon de ce qu’il est possible de faire en faisant attention à l’environnement.

Le vinaigre blanc, un nouvel allié de taille

C’est probablement LE produit miracle. Il permet de nettoyer la plupart des surfaces de la maison à un coût qui bat tous les records. On le trouve aux alentours de 50 centimes le litre. Oui oui vous avez bien entendu, le litre.

Ses usages sont multiples, à commencer par son côté anti-calcaire : sur les surfaces touchées, il suffit de pulvériser un peu de vinaigre blanc puis de frotter légèrement avec un chiffon. Et le calcaire disparait presque miraculeusement. Vos éviers en inox et votre robinetterie vous remercieront.

Si la couche de calcaire est vraiment importante, on peut en pulvériser et laisser agir une dizaine de minutes.

Ensuite, il est idéal pour dégraisser. Là encore, il suffit d’un peu de vinaigre blanc et d’un chiffon pour nettoyer efficacement les portes de placard, les plans de travail, la table à manger, un four, l’intérieur du réfrigérateur ou encore un micro-ondes. Bref, presque tout. À la fin, c’est propre et ça brille.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, sachez qu’il possède aussi un pouvoir anti-bactérien : il tue 99% des bactéries. Presque aussi bien qu’un produit chimique 15 ou 20 fois plus cher. Ce qui veut dire que vous pouvez l’utiliser pour nettoyer votre baignoire ou votre bac de douche sans problème. Et certains l’utilisent aussi pour les toilettes.

La vapeur, aussi efficace que pratique

Autre mode de nettoyage qui s’impose de plus en plus : la vapeur. Cette fois-ci, le budget est un peu plus important car il est nécessaire de s’équiper d’un appareil vapeur (balai, nettoyeur traineau…). Il faut compter ici entre 50 et 200 euros selon le modèle, son autonomie en eau, la marque, l’usage polyvalent ou encore les accessoires fournis avec.

L’investissement reste important, mais il est assez vite rentabilisé pour son côté pratique. Car il pourra fonctionner et éliminer 99,9% des bactéries rien qu’avec de l’eau.

En d’autres termes, ce type de nettoyeur permet de transformer l’eau en vapeur. À cette température, elle permet d’éliminer la plupart des germes.

Le nettoyeur vapeur est donc parfaitement adapté à un nettoyage efficace des sols. Il permet aussi de mettre le sceau et la serpillère à essorer définitivement au placard. Car les nettoyeurs vapeur sont fournis avec une petite serpillère adaptée qui passe directement en machine à la fin du ménage.

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’on peut élargir son utilisation à bien des choses : si votre nettoyeur vapeur est polyvalent, vous pourrez aussi faire les joints de carrelage (c’est très efficace lorsqu’ils commencent à jaunir), les plans de travail etc…

Finalement, rien qu’avec un nettoyeur vapeur et une bouteille de vinaigre blanc, votre placard à produit devrait par la suite se retrouver bien vide. Vous pouvez encore conserver des lingettes désinfectantes pour les WC si vous avez « peur » de sauter le pas pour cette pièce de la maison. Mais d’une manière générale, vous pourrez faire de sacrées économies tout en faisant plus attention à l’environnement.

En quoi est-ce responsable ?

  • J-ameliore-le-quotidien J'améliore le quotidien
  • J-achete-responsable-durable J'achète responsable / durable
  • Je-respecte-la-biodiversite Je respecte la biodiversité
3

Aidez à construire la réputation de Helloecolo en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
entretien maison