Stringio

ARTICLE DE AGIR POUR LA PLANÈTE.

une grave menace de famine est à envisager... quand la spéculation s'en mêle..... 

 
Blé Russe et prix de la baguette
Mercredi, 11 Août 2010

La Russie a lancé un embargo sur ses exportations de blé et de produits dérivés en raison de la perte des récoltes due à la canicule qui frappe le pays et des incendies qui agravent la situation. Et cette situation pourrait avoir de graves conséquences : comme la Russie est la quatrième productrice de blé au monde, soit 8% du blé mondial, les cours ont déjà flambé, faisant un bond de 45% depuis le début juillet,entretenus par la spéculation. Gros risque donc que les boulangers augmentent le prix du pain. La baguette française, principal indicateur, pourrait dépasser l’euro. Pour les pays les plus pauvres cela veut dire menace de famine..

Prix du pain en France et famine ailleurs?


Baisse sensible de la production des cérélales en Russie. On passe de 72 à 78 millions de tonnes au lieu des 81 à 85 millions de tonnes de blé habituelles. Les exportations pourraient descendre de moitié. Et les gigantesques incendies qui ravagent le pays risquent de faire plus de mal encore.

La nouvelle n’a pas tardé à donner la fièvre aux cours du blé, qui ont bondi de 45% en juillet, pour atteindre leur plus haut niveau depuis deux ans lundi dernier. Par un logique effet de vases communicants, tous les produits du blé ont suivi, au premier rang desquels la farine. Elle s’est renchérie de 50% en trois semaines, passant de 130 euros la tonnes à 210 euros la tonne.

A la fin de la chaîne, les boulangers voient avec inquiétude cette valse des chiffres. Certains d’entre eux ont déjà acheté de la farine 25% plus chère. Et ceux qui n’ont pas négocié leur farine au plus serré ne tarderont pas à sentir passer cette tendance dans leur comptabilité.

Le marché répercutant les cours avec quelques retards, le prix du pain n’a pas encore augmenté. La baguette, indicateur de base, reste à 90 centimes. Mais une hausse de l’ordre de 20% n’est pas à exclure dans les prochaines semaines ou dès la rentrée de septembre. Le prix de la baguette risque de dépasser rapidement l’euro, voire 1,10 euro.

 


Et que dire du reste de la planète , en particulier les pays pauvres qui ne pourront pas se payer de blé ou de cérales vu le cours qui s'engage ; résultat une grave menace de famine est à envisager... quand la spéculation s'en mêle.....

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
5

Aidez à construire la réputation de Frederic wetzel en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
famine
, speculation
, prix du ble