Open-uri20120328-3658-snaaid-0?1332955062

Un tiers du papier imprimé en France est utilisé à des fins publicitaires    article de notre planète info

03 novembre 2010, 15 h 18


© CNID
L'ensemble des éditions publicitaires (prospectus, catalogues, et des journaux d'annonces gratuits) représentent une consommation de plus de 1,5 million de tonnes de papier chaque année en France.

C'est donc 1/3 de la consommation de papier à usage graphique (qui comprend les différentes catégories d'imprimés : presse, livre, publicité, et le papier à usage bureautique) qui est consacrée à la publicité sous toutes ses formes : prospectus non adressés, imprimés publicitaires envoyés par mailings / publipostage, catalogues, journaux d'annonces.

Des imprimés à durée de vie très limitée, à l'instar des 20 milliards de prospectus diffusés chaque année en France, dont les grandes surfaces (alimentaires et spécialisées) restent les principaux émetteurs (près de 80% des tonnages en 2007).

Dans ce contexte, l'initiative "zéro prospectus" des magasins Leclerc, annoncée à grands renforts de communication, serait louable, si elle ne manquait pas cruellement d'ambition. Le distributeur propose ainsi à ses clients (après inscription en bonne et due forme au "programme") un autocollant "stop pub" (déjà disponible depuis 2004 auprès des collectivités !) et se fixe pour objectif de supprimer définitivement ses propres prospectus... mais pas avant 2020 !

Auteur
Centre national d'information indépendante sur les déchets

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
10

Aidez à construire la réputation de Frederic wetzel en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
papier
, pub
, prospectus