Conseil
0

Un voyage respectueux au Sahara

2017-06-14 22:34:52 UTC
Sahara

Le Sahara est l'un de ces lieux. Encore relativement peu perturbé par les vacanciers, il est cependant menacé par un tourisme de masse grandissant. En effet, les touristes cherchent désormais à découvrir des lieux épurés, qui ne le resteront malheureusement pas longtemps s'ils sont saccagés par les vacanciers en mal de sensations nouvelles.

Voilà pourquoi, si vous souhaitez découvrir le Sahara et sa nature belle et intacte, il vous faudra prendre connaissance de certaines informations primordiales afin de préserver le lieu.

Le Sahara est le plus grand désert chaud du monde. Il est situé dans la partie Nord de l'Afrique qu'il couvre d'Est en Ouest. Il s'étend sur 10 pays : le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Libye, l'Egypte, le Soudan, le Tchad, le Niger, le Mali, la Mauritanie, ainsi que sur le territoire contesté du Sahara occidental.

On y trouve des témoignages de l'art des premiers hommes d'Afrique du Nord et des fossiles datant de plusieurs millions d'années. Tous ces gisements préhistoriques sont les seules archives qui permettent aux chercheurs de comprendre l'environnement et la vie quotidienne de ces premiers hommes.

Résistez à l'envie de toucher du doigt ces milliers d'années de culture en posant vos mains sur les peintures rupestres. Le contact de vos mains -éventuellement humides à cause de la chaleur qui règne dans le désert- activera immanquablement les microorganismes jusque là en état de dormance. Ainsi activés, ils effaceront les peintures en émettant des substances « agressives ». Ces peintures ont déjà été suffisamment abîmées auparavant, ne serait-ce que par leurs découvreurs qui ont voulu les rendre disponibles pour le public. Evitez également de prendre des photos avec le flash car cette lumière très vive altère également les peintures. Il y a de toute façon bien assez de soleil au Sahara pour faire de splendides photos. De même, si vous souhaitez photographier le paysage, attendez les heures où la lumière est favorable, à savoir le matin ou en fin d'après-midi.

Ne déplacez ni ne prélevez jamais aucun fossile ou tout autre objet archéologique car c'est dans leur contexte naturel qu'ils sont exploitables. Sachez que seules les missions archéologiques officielles avec l'accord des pays concernés sont autorisées à effectuer des prélèvements pour étude en laboratoire.

Pour préserver la nature, évitez de passer la nuit ou de prendre votre repas n'importe où. Suivez les conseils du guide (il est de toute façon fort peu probable que vous vous aventuriez tout seul dans le désert).

Le bois est là bas un bien rare et précieux. Ne l'utilisez donc surtout pas pour faire un feu et servez-vous du gaz pour préparer votre repas. Laissez le bois aux rares nomades pour lesquels il est une ressource indispensable dans leur vie quotidienne.

Ne prélevez jamais de plantes. Leur présence sur le site est exceptionnelle et elles retiennent forcément un peu d'eau.

Cette eau est justement extrêmement rare dans le désert. Il faut donc l'utiliser avec parcimonie et bien veiller à ne surtout pas la polluer. En un mois, un touriste européen consomme autant d'eau qu'un saharien en une année! Une différence qui doit faire prendre conscience de la préciosité de l'eau. N'utilisez donc l'eau que pour votre consommation vitale, c'est-à-dire pour boire et laissez tomber la toilette complète pendant que vous êtes dans le désert.

Et puis le désert, c'est grand et il y a forcément un moment où vous aurez besoin de vous soulager. Ne vous installez pas n'importe où pour faire vos besoins et surtout pas à côté d'un point d'eau que vous pourriez souiller avec votre urine ou vos excréments. Quand vous aurez trouvé l'endroit propice, creusez un trou d'au moins 30 cm de profondeur, que vous n'oublierez pas de recouvrir de sable en partant.

En quittant votre bivouac, assurez-vous que plus aucun déchet ne traîne, pas même des déchets biodégradables comme les épluchures.

L'idéal est le voyage en méharée, c'est-à-dire à dos de dromadaire ou à pieds. Par groupe de 6 à 10 personnes, encadrées par un guide. Plus écologique, il n'y a pas. Mais si vous partez en voiture, assurez-vous que le véhicule soit en bon état afin d'éviter au maximum toute pollution.

A la fin de votre périple, résistez à l'appel du souvenir. Il est strictement interdit de prélever quoi que ce soit du désert : objets préhistoriques, curiosités géologiques ou espèces animales menacées. La législation prévoit de lourdes sanctions financières et pénales pour quiconque y contreviendrait.

Riche de nouvelles émotions et la tête remplie d'images de paysages sensationnels, vous laisserez à ceux qui vous succèderont le plaisir de découvrir un désert aussi beau et intact que celui que vous avez trouvé.

En quoi est-ce responsable ?

  • J-ameliore-le-quotidien J'améliore le quotidien
  • Je-respecte-la-biodiversite Je respecte la biodiversité
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
0

Aidez à construire la réputation de Femmedebretagne en votant pour cet article :

Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter