Open-uri20120404-1207-jn5bgx-0?1333497905




Greenpeace appelle à « zéro déforestation d'ici 2020 » ! 


La déforestation tropicale est responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, davantage que le secteur des transports au niveau mondial.


Pour sauver le climat, il faut sauver les forêts !


Chaque année, 13 millions d'hectares de forêts disparaissent, soit environ un quart de la superficie de la France. Les forêts abritent la moitié de la biodiversité mondiale et constituent le cadre de vie de centaines de millions de personnes.


Cette année sera cruciale pour le climat et les forêts. Le sommet des Nations Unies sur les changements climatiques, qui aura lieu àCopenhague en décembre 2009, devra donner une suite au protocole de Kyoto. La question de la déforestation y occupera une place importante et des décisions doivent être prises pour STOPPER la déforestation, protéger les forêts et ainsi lutter contre les changements climatiques.


En parallèle, une loi sur le bois est en discussion au sein de l'Union Européenne. L'Union Européenne contribue à la déforestation au niveau mondial, en tant que principal importateur de bois tropical, dont une grande partie est issue de l'exploitation illégale des forêts...


La France a un rôle important à jouer pour influencer la position de l'Union Européenne dans le cadre des négociations sur le climat. La France, en tant que pays forestier et premier importateur de bois dans l'Union Européenne, joue aussi un rôle prépondérant dans les négociations autour de la future réglementation européenne sur le bois.


Le temps est compté, pour les forêts et pour le climat. Chaque signature peut faire la différence... plus nous serons nombreux, plus nous serons entendus ! 


Je soutiens l'appel envoyé aux décideurs politiques pour « Zéro déforestation d'ici 2020»


J'appelle à ce que les dirigeants français soutiennent au niveau européen :


- L'adoption d'un fond multilatéral pour la protection des forêtstropicales, de leur biodiversité et de leurs habitants, doté d'au moins 30 milliards d'euros pas an, lors du sommet de Copenhague. Ce fonds, alimenté par les pays industrialisés, devra permettre aux pays en développement de sauver les dernières forêts tropicales anciennes de la planète.


- L'adoption d'une réglementation européenne du commerce de produits bois et produits dérivés du bois ambitieuse, qui impose la mise en place d'une chaîne de traçabilité des forêts de production au consommateur final pour tous les produits bois vendus en Europe. C'est une première étape indispensable pour mettre un terme au scandale du commerce de bois illégal, initier une politique d'achat de bois responsable à faible impact environnemental et garantir que les consommateurs européens ne sont pas, malgré eux, complices de crimes forestiers.


- La définition de nouvelles politiques publiques visant à réduire l'empreinte écologique de l'Europe sur les forêts tropicales. La consommation massive de denrées importées de régions forestières sensibles alimente les moteurs de la déforestation que sont l'huile de palme indonésienne, le soja ou les produits de l'élevage bovin au Brésil, le bois issus des forêts intactes du bassin du Congo ou de Papouasie, ou encore les agrocarburants.


POUR SIGNER

En quoi est-ce responsable ?

  • Je-reduis-mes-emissions-de-ges Je réduis mes émissions de GES
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage

Du 12 mai 2009 au 31 août 2009

26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11
Afficher le calendrier
26

Aidez à construire la réputation de Missipoussi en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

Appel à financement

Dans le cadre d'assurer un avenir où les populations locales doivent vivre en harmonie avec la nature, notre organisation CADIR-Réseau poursuit différentes stratégies d'accompagnement des initiatives locales pour la sauvegarde de la biodiversité et le développement local à travers la gouvernance des ressources naturelles du paysage lukenie, dans le cadre de son projet "Appui communautaire et Education à l'environnement". 

Le but poursuit est de réduire la dégradation de la biodiversité afin de garantir un avenir meilleur aux générations futures. Pour atteindre ce but, les communautés locales doivent développer des activités génératrices de revenu autour de l'aire protégée de la rivière lukenie, ce qui les amènera à atténuer la pression sur la forêt équatoriale. 

CADIR-Réseau veut, dans le développement des activités du projet, assurer un accompagnement institutionnel et organisationnel des entités territoriales décentralisées dans l'opérationnalisation du plan local participatif de gestion des ressources naturelles de leurs entités.

CADIR lance un appel aux donateurs et à toute personne de bonne volonté engagés dans les actions environnementales de lui assurer un appui matériels et financier additionnels au projet.

Contacts

Bureau Antenne Provinciale

Cité de Nioki

Province de Bandundu

Bureau Central CADIR-Réseau

Bld. Lumumba 1863, Mpasa IV

Kinshasa- RDC

 


 

 

2010-03-09 15:28:03 UTC
0
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
forets
, environnement
, ecologie
, planete urgence