Service
2

Le blog de la Princesse au petit pois

2010-08-12 19:49:39 UTC
Open-uri20120404-19623-1r9sgi2-0?1333497166

Pour les mélanges maison, il existe un blog incontournable, celui de la Princesse au petit pois. Elle offre de délicieuses recettes de déo à la poudre de pétale de rose, de baume à la cire d'abeille et au calendula ou de crème pour les mains patchouli-ylang.



Merci Princesse !



Exemple :



"Baume aux parfums anciens




- 20g macérat rose-benjoin dans jojoba

- 20g macérat encens-benjoin dans jojoba

- 5g macérat d?ambre dans jojoba, un merveilleux cadeau d?Irène

- 2g macérat rocou dans jojoba pour doper la couleur

- 20g mélange d'épices dans biofritol (cannelle, girofle, poivre)

- 8g huile d?Abyssinie (huile solide, très adoucissante, voir ici par exemple)

- 5g isopropyl palmitate

- 15g cire d?abeille

- 3 gelules toco 500 (vitamine E)

- 1g HE encens-myrrhe



Pour ce baume imaginé pour le plaisir du parfum, j'ai réalisé de nouveaux macérats huileux en intégrant un peu de benjoin d'Indonésie pilé pour favoriser la fixation des parfums.



J'ai mélangé deux encens de provenance différente. Le résultat est très agréable.



Pour le macérat rose/benjoin, j'ai un peu raté mon coup, allant à l'encontre de ce que je ne cesse de répéter: fiez vous à votre nez! Je fais souvent les macérats à chaud en deux étapes. Je les demarre en fin d'après-midi ou début de soirée au bain-marie où je les laisse deux à trois heures, puis j'éteins et je reprends le lendemain matin une heure ou moins avant le boulot.



J'ai procédé ainsi à la fois pour les encens et la rose. Or, dès le soir, le macérat de rose sentait divinement bon, et j'aurais dû m'en tenir là. J'ai poursuivi le lendemain matin, pas longtemps pourtant, ce qui a quasiment écrasé le parfum!



Je n'ai choisi qu'une huile essentielle, complexe puisqu'il s'agit d'un mélange encens-myrrhe (Floracopeia), mon souhait avec ce choix étant de réaliser un parfum quasi biblique: encens, benjoin, ambre, myrrhe, épices ? Tous ces ingrédients ont circulé en Méditerranée depuis l'Antiquité ou presque.




Le résultat: un baume très jaune, qui sent l'encens à l'application, avant de dégager un exquis parfum ambré? La texture à l'application est étonnante, très fine, peu grasse. La peau boit très vite.



5% d'isopropyl palmitate m'ont donc semblé suffire."





En quoi est-ce responsable ?

  • J-achete-responsable-durable J'achète responsable / durable
  • Je-sensibilise-mon-entourage Je sensibilise mon entourage
2

Aidez à construire la réputation de Eric_chapelle en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
recettes beaute
, blog eco resposable